Rénovation : transformation totale d’un appartement canuts à Lyon 

 

En juin 2019, je rencontrais virtuellement mes clients, propriétaires d’un appartement typique de Canuts dans les pentes de la Croix-Rousse. Je dis virtuellement car mes clients n’habitent pas en France. Nos premiers échangent se sont donc faits par visio, avant de pouvoir se rencontrer “en vrai” une fois le projet bien entamé !

L’appartement à rénover

Il s’agissait donc de rénover un appartement canuts, situé place Colbert dans les pentes de la Croix Rousse. Propriétaires depuis plus de 15 ans de cet appartement, mes clients l’avaient acheté dans son jus sans faire de travaux de rafraîchissement ou de rénovation depuis tout ce temps. Autant vous dire qu’il était très… authentique ! Murs jaunes, carrelage au sol, beaucoup d’éléments arrondis, humidité… Cet appartement de 110m2 (70 au sol et 40 de mezzanine) avait besoin d’un bon coup de frais ! 

Il se composait comme suit :

  • rez-de-chaussée : une grande pièce de vie avec cuisine ouverte et un espace WC/buanderie, puis au fond, une petite salle de bains et une chambre
  • étage : deux chambres, une salle d’eau et une pièce “débarras” qui contenait notamment la VMC. Pour la petite histoire, à moins de faire 1m58, on ne tenait pas debout dans la douche du haut…

Les esquisses et l’avant-projet sommaire

Lors de nos premiers échanges, mes clients étaient partagés sur l’envie de repartir à zéro (rénovation totale) ou bien de garder l’existant (rénovation partielle), et notamment la structure de la mezzanine arrondie. Je leur ai donc proposé plusieurs plans d’implantation afin qu’ils puissent se projeter dans l’une ou l’autre des options de rénovation. On a également listé les avantages d’une rénovation totale vs. une rénovation partielle. 

Les avantages principaux d’une rénovation totale dans le cas de cet appartement :

  • redéfinir librement les espaces, sans contrainte majeure
  • réduire l’épaisseur de la mezzanine existante (qui faisait 21 cm – on en fait maintenant à 10-12 cm) et donc gagner en hauteur sous plafond et en surface loi Carrez

Les avantages principaux d’une rénovation partielle dans le cas de cet appartement :

  • le coût des travaux, même si parfois il est aussi coûteux de travailler sur l’existant que de repartir sur une base saine
  • la durée des travaux, même si dans notre cas, une pandémie est venue contredire ce point !

Voici quelques exemples de plans d’implantation proposés à mes clients pour qu’ils se projettent dans les différentes options qui s’offraient à eux.

Après de nombreuses discussions, de listes des pour et des contres, d’appel à un ami, de votes du public… Mes clients ont finalement fait le choix de garder l’existant et d’avancer sur une rénovation partielle.

Côté ambiance, ils voulaient quelque chose de très brut pour faire ressortir au mieux le cachet de cet appartement de canuts. Je leur ai donc proposé une décoration industrielle à base de métal, de béton et de bois. Mes clients ont souhaité garder la main sur la décoration et l’ameublement de l’appartement une fois rénové. Je les ai donc incité à choisir du mobilier qui viendra adoucir le côté très brut de l’appartement nu : canapé, textiles, tableaux, plantes, etc. 

Ci-dessous, un petit aperçu des planches d’ambiance auxquelles ils ont tout de suite adhéré :

Le parti-pris pour cette rénovation

On a donc gardé les fonctions principales telles qu’elles étaient à l’origine : 

Au rez-de-chaussée : la grande pièce de vie et sa cuisine ouverte, un WC/buanderie et la salle de bains au fond. La chambre du bas devient un bureau ouvert sur le séjour, grâce à une verrière d’atelier et ses portes en accordéon qui permettent d’ouvrir la pièce intégralement si nécessaire.

A l’étage, on garde les deux chambres mais on en ouvre une sur la pièce de vie à l’aide d’une grande verrière d’atelier, qui répond à celle du bas et donne un effet verrière cathédrale. La suite de la mezzanine est déposée intégralement (on supprime la salle de bains du haut et la “pièce VMC”) pour créer un espace bibliothèque et rangement qui ne nécessite pas d’être debout trop longtemps, car la hauteur sous plafond est faible dans cette zone.

Les principaux changements

/ J’ai proposé de déposer le bout de la mezzanine qui arrivait au-dessus de la porte d’entrée : c’était un espace inexploité et surtout inexploitable, qui (sur)plombait inutilement l’arrivée dans l’appartement. L’entrée est désormais plus agréable, plus ouverte. Elle est marquée par l’ajout d’un module sur mesure composé d’un placard qui cache les compteurs, d’une banquette pour se déchausser et d’une verrière toute hauteur pour assurer la séparation entre l’entrée et la pièce de vie.

/ J’ai suggéré de déposer l’estrade qui marquait le coin salon et qui suivait la forme arrondie de la mezzanine, accentuant cet effet qu’on voulait justement masquer. Du parquet à bâtons rompus a ensuite été posé dans toute la pièce de vie.

/ On a masqué l’arrondi de la mezzanine et l’entrée dans la buanderie/WC grâce à une grande bibliothèque sur mesure noire et bois. Cette bibliothèque fait écho à celle placée à l’étage. La porte de la buanderie a été peinte en noir pour se fondre au mieux dans la bibliothèque qui est composée de rangements fermés en partie basse, et de niches ouvertes au-dessus. Des bandeaux LED viennent apporter un éclairage d’appoint pour une ambiance chaleureuse le soir venu. 

/ On a découvert des poteaux en acier brut cachés sous des tubes de PVC peints en blanc. Ils ont donc été traités puis vernis pour être laissés apparents. Ces poteaux soutiennent la mezzanine à 3 endroits distincts et devaient donc être gardés dans le cadre de la rénovation partielle.

/ La cuisine a été rénovée intégralement (elle en avait besoin !). Mes clients voulaient une ambiance très brute. Je leur ai donc proposé une cuisine noire et bois, qui s’accorderait avec les verrières et les bibliothèques, posées sur un sol en béton ciré gris clair.

/ la salle de bains a été rénovée intégralement (elle en avait besoin aussi !). Ici aussi, ambiance très brute avec une salle de bains tout en béton ciré (sols, murs et douche), de la robinetterie noire mat et un meuble double vasque en bois.
Des carreaux de ciment anciens ont été découverts à la démolition. On n’a malheureusement pas pu les garder, c’était une grande déception pour mes clients et moi !

/ Du parquet a été posé à l’étage à la place du sol en jonc de mer d’origine.

/ J’ai proposé à mes clients de poser une grande verrière d’atelier dans l’une des chambres à l’étage, à la place de la “verrière” existante. J’écris verrière entre guillemets car je ne sais pas bien comment nommer cette cloison de biais !

/ Un grand coin bibliothèque a été imaginé en haut pour des moments de détente car la surface n’est pas propice à l’implantation d’une pièce à part entière du fait de sa très faible hauteur sous plafond et de son manque de fenêtre.

/ Enfin, j’ai pris le parti de repeindre toutes les solives en blanc pour éclaircir au maximum la pièce. Je savais que beaucoup de bois allait prendre place dans tout l’appartement (parquet, meubles, poutres…), j’ai donc décidé de faire peindre l’ensemble des petites poutres en blanc et le résultat est très satisfaisant. Mes clients adorent et moi aussi ! 

Après quelques mois de travaux, entrecoupés de pauses et de retards malheureusement inévitables au vu du contexte, j’ai pu livrer à mes clients un appartement métamorphosé. Tout le cachet et le potentiel d’un appartement de canuts (grand volume, hauteur sous plafond, poutres apparentes, luminosité) a été révélé grâce au rafraîchissement total des lieux et à l’apport de matériaux de qualité (verrière, parquet, béton ciré…).

J’espère que cette rénovation vous a plu !